PEPITES : 13 cracks français qui peuvent être appelés avec les Bleus

Grand pays de football et championne du monde en titre, la France est une nation majeure du ballon rond. Après les générations brillantes qui ont conquis le monde, de nombreux jeunes talents poussent pour constituer l’équipe de France de demain. Certains ont déjà connu les Bleus, d’autres non mais ce sont tous de grand talent.

13- Dan-Axel Zagadou, Borussia Dortmund

Formé à Paris, qu’il a quitté librement en 2017 pour le BVB, ce défenseur de 20 ans a des qualités athlétiques bien au-dessus de la moyenne. Mesurant 1m96, il souffre néanmoins d’un manque de vitesse. Evalué à 35M€ par Transfermarkt, le défenseur central franco-ivoirien ne cesse de progresser. Néanmoins, la quantité de défenseur centraux gaucher en équipe de France ( Clément Lenglet, Samuel Umtiti, Aymeric Laporte, Presnel Kimpembe…) pourrait compromettre une sélection en équipe de France A dans un futur proche.

 12- Bryan Mbeumo, Brentford

Une titre de coupe Gambardella 2018 et une 3e place en Ligue 2 avec son club formateur, l’ESTAC Troyes, et puis s’en va. Bryan Mbeumo a quitté la France cet été pour la 2e division anglaise. Néanmoins, il paraît probable qu’il fasse de vieux os chez le 4e de Championship. Auteur de 14 buts et 7 passes décisives en 34 matchs de championnat, le français de 20 ans réalise une saison remarquable et remarquée. Le club qui a révélé Neal Maupay aux yeux de l’Angleterre pourrait donc perdre son jeune ailier droit, qui intéressait déjà Wolfsburg et Southampton l’été dernier.

View this post on Instagram

Great way to bounce back against Hull 🚧⚡️

A post shared by Bryan Mbeumo (@bryan_.m19) on

11- William Saliba, AS Saint-Etienne (prêté par Arsenal)

A bientôt 19 ans, le natif de Bondy est déjà titulaire indiscutable dans l’axe du club ligérien. Pourtant, il faudra composer sans lui dès cet été. En effet, William Saliba est prêté par Arsenal pour la saison après qu’il ait signé chez les Gunners pour 30M€ lors du dernier mercato estival. Freiné par une pubalgie puis une blessure au pied, sa progression n’en reste pas moins rapide et il sera un des joueurs à surveiller la saison prochaine, dans un club réputé pour sa défense fébrile. Jamais sélectionné avec les Espoirs, cette objectif pourrait bientôt être atteint.

10-  Rayan Cherki, Olympique Lyonnais

Né en 2003, le jeune lyonnais est l’un des grand espoir de notre championnat. Doté d’un profil très proche de celui de Nabil Fekir, parti au Betis Seville l’été dernier, il incarne la nouvel génération des gones avec Maxence Caqueret et Melvin Bard. Indispensable à la campagne en Youth League de l’OL (5 buts et 1 passe décisive en 4 matchs), Rayan Cherki a su profité des absences longue durée de Memphis Depay et Jeff Reine-Adélaïde pour intégrer la rotation de Rudy Garcia, notamment en coupe. Il faudra donc faire très attention à ce phénomène dans le futur.

9- Evan Ndicka, Eintracht Francfort

International Espoir depuis le 9 septembre 2019, Evan N’Dicka est quasiment inconnu en France. Formé à l’AJ Auxerre, il a rejoint la Bundesliga en 2018 après une saison en Ligue 2. Le défenseur central s’est alors très vite adapté à un nouveau pays et à un niveau bien supérieur. Sa polyvalence est par ailleurs un véritable atout pour lui puisqu’il peut évoluer défenseur central, latéral gauche et milieu défensif. Associé au PSG l’été dernier, Evan N’Dicka pourrait de nouveau être au centre de l’attention lors du prochain mercato. Sa valeur marchande est éstimé à 25M€ par Transfermarkt.

8- Boubakary Soumaré, Lille OSC

Mis à l’écart puis réintégré dans le groupe pro de Christophe Galtier, le jeune milieu défensif a payé le prix fort pour avoir refusé de rejoindre Newcastle cet hiver. Et pour cause, Boubakary Soumaré a de l’ambition. Formé au PSG, il évolue dans le nord de la France depuis 2017. Solide et physique, le milieu de 21 ans n’est pas avare d’effort et brille lorsqu’il joue sur les pelouses de Ligue 1. Bien qu’il ait repoussé l’échéance de quelques mois, Soumaré devrait quitter la France cet été, pour un club plus huppé. Des grands club anglais surveilleraient sa situation et le LOSC en attend au moins 40M€.

7- Boubacar Kamara, Olympique de Marseille

Même s’il n’a que 20 ans, le Marseillais est déjà un visage connu de notre championnat. Issu de cette génération de numéro 5 également capable d’évoluer en milieu de terrain défensif, il assure pourtant que son poste de prédilection est en défense central. Pas très grand (1m84) mais tonique, le phocéen est un grand artisan de la saison réussie du club olympien. Cependant,Boubacar Kamara pourrait connaître la LDC avec un autre club. En effet, Marseille a besoin de liquidités pour recruter et il est sans doute l’un des joueurs les plus « bankables » de l’OM. Il est estimé à 30M€ par Transfermarkt .

6- Moussa Diaby, Bayer Leverkusen

Invité surprise de la rotation parisienne la saison passée, Moussa Diaby a quitté la France pour gagner du temps de jeu en Allemagne. Transféré pour 12 million d’euros en juillet dernier, le milieu gauche réalise une saison remarquée en Bundesliga. A 20 ans, il apparaît régulièrement avec le maillot rouge et noir de Leverkusen, même s’il n’est pas toujours titulaire. International Espoir depuis septembre, il devra faire face à la concurrence pour gagner sa place en EDF. Alors que Marcus Thuram brille également avec Mönchengladbach, les Français sont à la mode en Bundesliga.

View this post on Instagram

Next round ! ⚽️👶🏾❤️ @bayer04fussball

A post shared by Moussa Diaby (@moussaa_xix) on

5- Mattéo Guendouzi, Arsenal

Convoqué mais non utilisé par Didier Deschamps en novembre 2019, Mattéo Guendouzi était encore loin des Bleus à l’été 2018. Mais son arrivée à Arsenal lui a permis de connaître la Premier League, les Espoirs et même l’Europa League. Formé à Lorient et auteur de 8 matchs de Ligue 1 l’année de la relégation du club breton, le milieu de terrain a un volume de jeu assez impressionnant. Plutôt à l’aise techniquement mais aussi physique, il est le milieu box-to-box type, profil adulé outre-manche. Plus rappelé en A depuis, le milieu de 20 ans a encore du temps devant lui pour revenir et jouer.

4- Ibrahima Konaté, RB Leipzig

Encore un français formé en Ligue 2 qui s’est imposé à l’étranger. Alors qu’il a quitté Sochaux pour le club dirigé par Red Bull en 2017, ce défenseur central de métier n’est plus apparu sur les terrains depuis début octobre 2019. Blessé à la hanche face à l’OL en LDC, Ibrahima Konaté a repris l’entraînement très récemment au grand bonheur de son entraîneur, contraint de bricoler pour composer sa défense à 3. Détenteur de 9 sélections avec les Espoirs, le jeune homme de 20 ans doit retrouver une place de titulaire pour espérer intégrer l’équipe de France A.

3- Jonathan Ikoné, Lille OSC

Orphelin de Nicolas Pépé, Jonathan Ikoné est devenu le leader offensif de la formation lilloise. Bien que trop peu souvent buteur (de son propre aveu), le numéro 10 des Dogues est le danger numéro 1 de ses adversaires. De par sa technique, sa vista et sa rapidité, il est parvenu à s’imposer en Ligue 1. Aujourd’hui, il compte 4 sélections pour 1 but avec les Bleus. A seulement 21 ans, il peut potentiellement être la surprise de la liste de l’Euro de Didier Deschamps. Néanmoins, si Lille échoue à se qualifier pour la prochaine LDC, un départ pourrait être d’actualité. Il vaut environ 40M€.

2- Dayot Upamecano, RB Leipzig

Un nouveau français prometteur en Allemagne. Pure produit des équipes Red Bull, celui qui a été déniché chez les u19 de Valencienne a rejoint Salzburg, en Autriche lors de l’été 2015, alors qu’il n’a que 17 ans. Impressionnant en Ligue des Champions avec Leipzig, notamment contre Tottenham, le défenseur central de talent est un monstre de vitesse et de solidité. Droitier, il semble être l’un des mieux armé pour devenir le suppléant de Raphaël Varane. Régulièrement cité du côté d’Arsenal ou du Bayern, Leipzig ne le lâchera qu’à prix d’or. Selon Transfermarkt, sa valeur marchande se situe à 50M€.

1- Eduardo Camavinga, Stade Rennais FC

Le nouveau prodige du football français. Aligné lors de la présaison par Julien Stephan, le jeune milieu défensif s’est révélé aux yeux de la France lors de la victoire de Rennes sur Paris, en aout dernier, match au cours duquel il a offert une passe décisive. Par la suite, il a marqué son premier but en pro d’un sublime slalom face à Lyon et a découvert les Espoirs. Désormais, tout le monde connaît son talent en France, et même en Europe. Le Real Madrid ou le Borussia Dortmund en aurait fait leur priorité. Néanmoins, l’offre devra être conséquente pour que le SRFC accepte de se séparer de son joyau.

View this post on Instagram

Good Win 😆💪🏾

A post shared by Eduardo Camavinga (@e.cama10) on

.