Les joueuses de foot les plus suivies sur Instagram


Comme le football, Instagram n’est évidemment pas réservé qu’aux hommes. Les footballeuses peuvent tout autant s’afficher sur le réseau, en crampons ou en talons, sur ou en-dehors du terrain. Certaines y sont d’ailleurs très populaires… et parfois plus que beaucoup de joueurs masculins.


On a sélectionné les joueuses les plus populaires… avec en sans la première Ballon d’Or féminine de l’histoire.


Marta – 1,1M
La Brésilienne est assurément l’une des plus célèbres joueuses du monde, et a d’ailleurs été la meilleure pendant de nombreuses années. Selon la FIFA, ce fut le cas de 2006 à 2010, et en 2018, années où Marta a reçut le prix The Best. La meneure de jeu d’Orlando Pride, aux Etats-Unis, a également décollé sur Instagram, où ses plus de 900 publications ont été vues par 1,1 million d’abonnés. La « Pelé avec une jupe », comme l’a surnommé en toute modestie et sans misogynie aucune le Roi Pelé, est cependant un peu plus qu’une joueuse du football : ambassadrice auprès de l’UNICEF ou sponsorisée par Google, comme on peut le voir sur son réseau social, Marta, 32 ans, est aussi une grande star qui s’affiche souvent en photo avec d’autres sportifs de son acabit. D’égal à égal.

View this post on Instagram

Lenda ! @usainbolt

A post shared by martavsilva10👻 (@martavsilva10) on

Ada Hegerberg – 236K
Le Ballon d’Or s’est conjugué au féminin en 2018, et c’est sans grande surprise un élément de l’Olympique lyonnais, qui plaçait 8 joueuses parmi les 15 nommées, qui en a profité. La Norvégienne Ada Hegerberg, 23 ans, a devancé toutes ses coéquipières en club pour le trophée, mais aussi sur Instagram, où elle compte 236 000 abonnés. Son réseau social, justement, ressemble beaucoup à celui des autres Ballon d’Or masculins : une palanquée de photos – plus de 500 – d’elle à l’entraînement, en match, avec ses coéquipières et avec son sponsor principal, Puma. Il manque plus que la vidéo où la Norvégienne twerke, comme s’en est inquiété le très rincé Martin Solveig. Mais il y a déjà plus improbable sur son compte : un cliché au Canal Football Club avec son Ballon d’Or et… Pierre Ménès. Soit ce qui est considéré comme l’apogée du football au côté de son antithèse.

Hope Solo – 874 K
Avec un nom pareil, Hope Solo ne pouvait que venir du pays où se trouve Hollywood – Han Solo, ça vous dit quelque chose ? L’Américaine d’aujourd’hui 37 ans n’a toujours pas raccroché les crampons, et évolue au Seattle Reigns FC, dans son pays. Comme la Brésilienne Marta, la meilleure gardienne des Coupes du Monde 2011 et 2015 est plus qu’une joueuse de football : son Instagram regorge de photos où Hope promeut – avec beaucoup d’espoir – l’égalité des chances dans le monde, notamment au profit des femmes, dont elle est une brillante ambassadrice. Il n’y a qu’à voir toutes les spectaculaires parades qu’elle affiche sur son Insta, et dont on vous propose ici un petit échantillon.

View this post on Instagram

Just another day at the office… #FlashbackFriday

A post shared by Hope Solo (@hopesolo) on

Deyna Castellanos – 1,2M
Aussi surprenant que cela puisse paraître, une joueuse de football vénézuélienne de 19 ans, qui a moins de 15 sélections avec son équipe nationale et qui évolue en D2 aux USA, dans une ligue non-professionnelle, est la troisième footballeuse la plus suivie du monde sur le réseau social qui nous intéresse. C’est comme si un joueur de quatrième division française avait plus d’abonnés que la moitié des joueurs de l’équipe de France. Si l’on oublie cette anomalie, encouragée par la FIFA – qui a nommé Dayna Castellanos au trophée The Best en 2017, ce dont Morgan Rapinoe, superstar américaine de foot à 518 000 followers, s’est plainte -, la talentueuse vénézuélienne a tout pour réussir. Il n’y a qu’à voir la photo de profil de son Instagram pour s’en convaincre : une couronne est déposée sur sa tête. Deyna Castellanos serait-elle la Zlatan Ibrahimovic du foot féminin, le gros pif en moins ?

View this post on Instagram

Semifinals here we come. #SUEI

A post shared by Deyna Castellanos (@deynacastellanos) on

Alex Morgan – 5,5M
Alex Morgan est la footballeuse la plus suivie d’Instagram, avec 5,5 millions d’abonnés, notamment grâce à ses apparitions depuis 2016 sur la jaquette du jeu vidéo FIFA, et grâce à sa mise en avant dans le mode L’Aventure de FIFA 19. La numéro 13 de la sélection des USA et du Orlando Pride est par ailleurs la compagne d’un obscur joueur de MLS, qui évolue au Los Angeles Galaxy. Servando Carrasco, de son nom, est noté 65 – sur 100 – dans le jeu vidéo d’EA Sports. Sa femme ? 87. On ne sait pas qui porte la culotte à la maison, mais sur le terrain, la question ne se pose même pas.

View this post on Instagram

Was totally fangirling today. 👫

A post shared by Alex Morgan (@alexmorgan13) on

 

End

Abonnez-vous à notre compte Instagram, c’est ici que ça se passe !