Les 6 paires de crampons les plus stylés du moment


Il est loin le temps où tous les joueurs de football arboraient des crampons noirs, d’une sobriété exemplaire. Aujourd’hui, il faut vraiment chercher pour en trouver un dans l’effectif qui n’a pas aux pieds des chaussures colorées – pour ne pas dire bariolées. Mais parmi tout ce fatras de couleurs, certaines paires, il est vrai, sortent du lot.


Voici quelques paires, trouvées sur Instagram et sur les terrains européens lors ces dernières semaines qui nous ont séduit


Adidas Initiator X18

Cela ne vous rappelle rien ? « Les crampons de Zidane » pensent en chœur les supporters français qui ont vu jouer leur sélection nationale dans les années 2000. Variation moderne des Predator que Zizou portait à merveille, l’Adidas Iniator X18 s’adapte à l’ère du temps, avec une disparition physique des lacets et de la languette. Mais la chaussure, qui s’enfile comme une chaussette, garde son identité visuelle iconique. Et en jette pas mal, par la même occasion.

 

New Balance Furon 4 Bambaly edition

L’ailier de Liverpool a vu son équipementier, New Balance, confectionner spécialement pour lui une nouvelle paire de Furon 4 aux couleurs du drapeau de son pays. La Bambaly édition, de son nom, est fait d’un dégradé de couleurs : rouge sur le bout de la chaussure, jaune au milieu, vert sur les talons. Le Sénégal aux pieds, Sadio Mané peut continuer à martyriser les défenses anglaises – et échouer sur celle du PSG, en Ligue des Champions.

 

Nike Mercurial GS360

Nouvelle super star du football mondial, Kylian Mbappé a reçu ses nouveaux crampons, les Nike Mercurial GS360, chez lui. Evidemment. Mais ça n’a pas toujours été le cas. Car, il y a plusieurs années de cela, le petit Kylian, pas encore sous contrat avec la marque américaine, avait envoyé sa très sympathique maman au magasin Nike après avoir flashé sur une paire de Mercurial « très spéciale », comme il le raconte avec candeur en légende de la photo ci-dessous, publiée sur son Instagram. Et le numéro 7 du PSG nous dit tout ça en anglais, visiblement une langue qu’il maîtrise. Comme Nabil Fekir, qui « enfile the crampons Nike too ».

 

Adidas Copa 19

La marque allemande a désigné le Turinois Paulo Dybala pour promouvoir sa nouvelle paire de Copa, la « 19 », lointaine héritière de la fameuse Copa Mondial. Ces crampons ont trois bandes orange à l’intérieur du pied, alors que le reste de la chaussure est blanc, sauf sous la semelle, en partie colorée. Très légèrement montante, la Copa 19 brille. Surtout aux pieds de la Joya (« Le bijou » en espagnol).

 

Puma Future 2.1

Impossible à trouver dans le commerce, cette paire de Puma Future 2.1 a été spécialement conçue pour Antoine Griezmann par le designer Pierre Navarro, pour disputer le match amical France 1-0 Uruguay, le 20 novembre dernier. Fan invétéré de la culture de ce pays d’Amérique du Sud, le Français a voulu rendre hommage à une nation chère à son cœur en faisant apparaître le drapeau de l’Uruguay sur un pot de maté, sur son pied gauche, et le drapeau français sur un autre pot, sur son pied droit. Les semelles, quant à elles, font voir en tâches de couleurs les drapeaux des deux pays. Ce n’est pas la première fois que le numéro 7 de l’Atlético Madrid customise ses crampons : toujours grâce à ce designer français, il avait porté il y a quelques temps une paire spéciale… Fornite.

 

Nike Mercurial Superfly 360 Elite FG

La marque américaine a sorti, ces dernières semaines, une nouvelle paire de Mercurial. Pas fondamentalement révolutionnaire, cette paire, montante et qui prend soin de la cheville, a séduit les Parisiens Neymar et Kylian Mbappé, notamment, probablement par son coloris jaune électrique, dit « Fury Volt ». D’après la marque, cette chaussure est « l’incarnation de la vitesse ». Aux pieds de Kylian Mbappé, qui va aussi vite qu’une Ferrari, on veut bien, pour une fois, ne pas dire que c’est une publicité mensongère. Et ensuite passer à la caisse ? La Nike Mercurial Superfly 360 Elite FG, qui a un nom facile à retenir, est indéniablement séduisante.

©Instagram