Quels clubs font un bon mercato ?

Le marché des transferts devient chaque année de plus en plus étonnant. Le mercato d’été 2019 ne déroge pas à la règle, entre transferts farfelues, indemnités hallucinantes et rumeurs foireuses. Naturellement, Passe D se pose beaucoup de questions durant cette période et a décidé de vous faire partager tout ça. Le sujet qui nous intéresse, en ce mercredi 24 juillet, est le suivant : quels clubs font un bon mercato ?



Petit résumé de la première cuvée 2019



Tous les clubs ne sont pas logés à la même enseigne, durant ce mercato estival. Certains, nous le verrons, se sont considérablement renforcé, et ont perdu peu de forces vives ; d’autres, au contraire, ont beaucoup perdu sans nécessairement remplacer ce qui doit l’être. Les clubs anglais, dont le marché se termine le 8 août, bien avant tous les autres, vont accélérer très certainement le mouvement dans les deux semaines qui arrivent, pour finaliser leurs effectifs… ou perdre certains éléments – coucou Paul Pogba. Passe D a donc décidé, en ce vendredi calme, de faire un tour d’horizon concis de ce mercato qui, on s’en doute, n’a pas fini de nous surprendre.

Pour ce qui est des bons élèves, au 26 juillet 2019, on trouve la Juventus de Cristiano Ronaldo, qui va tenter de faire mieux que l’an passée en Ligue des Champions, le club italien ayant été éliminé en quarts de finale par l’Ajax Amsterdam de Matthijs De Ligt, buteur au match retour. Le Néerlandais de 19 ans a donc naturellement rejoint ses victimes de la saison dernière, pour la modique somme de 75 millions d’euros. Un joli coup sur le marché, d’autant que le jeune défenseur était suivi de près par le PSG et le FC Barcelone. Avec le retour de prêt de Gonzalo Higuain, le retour tout court de Gianluigi Buffon et les acquisitions, libres, des milieux Aaron Ramsey, ex-Arsenal, et Adrien Rabiot, ex-tribunes du PSG, la Juve réalise, pour l’instant, un mercato plus qu’intéressant, d’autant qu’il n’y a aucune grosse perte à recenser – Barzagli, Caceres, Spinazzola, Romero.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Aaron Ramsey (@aaronramsey) le

Le FC Barcelone est dans un cas de figure semblable : deux grosses recrues, en la personne d’Antoine Griezmann, pour la modique somme de 120 millions d’euros, et la future superstar Frenkie De Jong, pour 75M, contre zéro départ embêtant – perdre Kevin-Prince Boateng, Jeison Murillo, Jasper Cillessen, André Gomes ou Denis Suarez, vous trouvez ça fâcheux, vous ? Et une surprise venant de France, durant le mois d’août, n’est évidemment pas à exclure…

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Les options offensives du Barça 🔴🔵 la saison prochaine 🔥 ~ #messi #dembele #suarez #griezmann #coutinho #malcom #fcbarcelona #football #futbol #soccer

Une publication partagée par Passe D (@passed.fr) le

Même son de cloche chez l’ennemi madrilène, qui a recruté du lourd, en la personne d’Eden Hazard pour 100 « petits » millions d’euros et des prometteurs Luka Jovic, Eder Militao, Rodrygo et Ferland Mendy. Le Real Madrid pense à l’avenir, en recrutant des jeunes éléments destinés à prendre la place des anciens, et pense, surtout, à céder quelques bons joueurs à la peine pour de jolis sommes, comme Matéo Kovacic à Chelsea (50M), Théo Hernandez au Milan AC (40M) ou Marcos Llorente à l’Atlético Madrid (40M). Il ne manque plus que James Rodriguez – vers Naples ou l’Atlético Madrid -, Gareth Bale – Angleterre ou Chine – et l’arrivée d’un Français de Manchester United pour que le club espagnol soit fin prêt à tout casser, en Europe comme en Espagne…

 

Voir cette publication sur Instagram

 

💯✔👌🏼

Une publication partagée par Luka Jovic (@lukajovic) le

Il faut rester dans la capitale espagnole pour trouver un club qui souffre un peu plus du mercato, en cet été 2019. L’Atlético Madrid, en plein renouvellement, a perdu très gros – et on ne parle pas des 80 millions d’euros que le club réclame au Barça dans l’opération Griezmann. En plus du Français, les Colchoneros ont laissé filer, cet été, Diego Godin, Lucas Hernandez, Rodri ou encore Filipe Luis. Pour acquérir, à la place, des joueurs intéressants – Kieran Trippier, Felipe, Hector Herrera – mais certainement pas au niveau des éléments qui ont quitté le Wanda Metropolitano. Oui, même malgré l’achat du jeune prodige portugais João Felix, 19 ans, pour 120M, les Colchoneros semblent, pour l’instant, plutôt perdants sur ce mercato. Du côté du Bayern, Lucas Hernandez et Benjamin Pavard sont arrivés, mais le club allemand n’a pas – encore – compensé les départs importants, malgré les âges, de Franck Ribéry et Arjen Robben, et des remplaçants Matts Hummels, James Rodriguez et Rafinha. Ce qui commence à faire du monde, non ? L’AS Roma, elle, doit commencer à s’inquiéter un peu après avoir laissé filer Kostas Manolas, Stephan El Shaaraway et la légende, certes âgée, Daniele De Rossi.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par João Félix Sequeira (@joaofeliix79_) le

En France, les fortunes sont diverses : Passe D est mitigé à propos de l’OL – sept recrues, mais les départs de Tanguy Ndombélé, Ferland Mendy et Nabil Fekir -, inquiet pour l’OM – départ de Lucas Ocampos, Rolando, imbroglio Adil Rami et recrutement d’un défenseur de 29 ans… – et pour le LOSC – départ de Thiago Mendes et Youssouf Koné, bientôt celui de Nicolas Pépé. Quant au PSG, son mercato est à prendre dans sa globalité : aucune perte réellement majeure – pour l’instant…- et trois recrues intéressantes, Ander Herrera, Pablo Sarabia et Abdou Diallo puis, bientôt, Idrissa Gueye.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Idrissa Gana Gueye (@iganagueye) le

La vente possible de Neymar pourrait faire revoir les ambitions du PSG à la baisse : aucune des recrues, pour l’instant, n’a la capacité de faire passer au club un palier en Ligue des Champions. On observera donc avec attention, ces prochaines semaines, le mercato du club francilien, tout comme celui des clubs qui nous inquiètent, ou celui de Manchester United, par exemple, qui pourrait voir partir Paul Pogba au Real Madrid. Qui pourra alors le remplacer de manière qualitative, dans le milieu de terrain du club anglais ? Et puis, à l’OM, quid de Dario Benedetto, le buteur de 29 ans annoncé proche du club ? Le LOSC pourra-t-il se relever du départ de Nicolas Pépé ? Quels ailiers le Bayern Munich va-t-il recruter ?

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Batifutbol 🇨🇱 (@batifutbol) le

Tant de questions, et bien d’autres encore, qui vont nous occuper durant la fin de ce mois de juillet, et pour tout le mois d’août…

pub

Abonnez-vous à notre compte Instagram, c’est ici que ça se passe !