La Ligue 1 s’annonce mouvementée cette année

Voici le premier édito de David, qui nous a rejoints pour vous faire partager les meilleurs moments de la Ligue 1, journée après journée.

Publicité





 

Découvrez le premier volet d’une longue série d’articles consacrés à l’actualité des matchs sur nos terrains français.

 

Cette 4e journée de Ligue 1 a débuté avec la victoire de l’OGC Nice face à l’OL, au Groupama Stadium. Malgré une nette domination et après avoir tenté pas moins de 29 tirs, les Lyonnais n’ont pas su trouver la faille dans cette rencontre, à l’image du poteau de Nabil Fekir (57e minute), et ont ainsi concédé une deuxième défaite en quatre matchs (0-1).

Les Niçois ont, eux, fait preuve d’un grand réalisme avec une seule frappe cadrée, signée Allan Saint-Maximin, qui aura trompé Anthony Lopes et suffi aux Aiglons pour se rassurer : voici leur premier succès de la saison, et donc la première sous l’ère Patrick Vieira.

À noter, dans cette rencontre, le match héroïque du gardien azuréen, Walter Benitez, auteur de plusieurs parades décisives.

 

Samedi après-midi, le PSG s’est fait peur à Nîmes. Après avoir mené 2-0 à la mi-temps, les Parisiens se sont fait surprendre par les Nîmois, qui ont su revenir dans le match et faire douter le champion en titre. Paris a finalement pu s’en remettre au génie de Kylian Mbappé pour reprendre les commandes de cette rencontre (77e), avant qu’Edinson Cavani ne scelle l’issue de la confrontation (92e).

Seul bémol pour les Parisiens, le carton rouge récolté par Mbappé dans le temps additionnel : après avoir été fauché par Téji Savanier, le jeune international a réagi de manière un peu trop virulente au goût de l’arbitre.

Publicité




Malgré cette victoire compliquée (4 buts à 2), le club de la capitale a décroché sa quatrième victoire de rang en championnat et pointe désormais seul en tête du classement avec 12 points.

 

En effet, samedi soir, Dijon, la seule équipe qui avait également remporté ses trois premiers matchs, s’est inclinée 2-0, à domicile, face à Caen. Cette rencontre a notamment été marquée par un but de Claudio Beauvue, de retour sur les pelouses de Ligue 1 après avoir tenté sa chance en Espagne.

Quant au LOSC, il a concédé sa première défaite de la saison à Angers. Une mauvaise habitude pour les Dogues, qui ne se sont pas imposés face aux Angevins, en Ligue 1, depuis 1994. Mais une victoire bienvenue pour le SCO (1-0), qui a engrangé ses trois premiers points grâce à un but rageur, à bout portant, de son capitaine Ismaël Traoré.

Les Nantais ont également glané leur premier succès en 2018/2019, en s’imposant 3 buts à 2 sur la pelouse de Strasbourg.

Un Montpellier réaliste et solide défensivement l’a emporté 1 à 0 à Reims, tandis que Guingamp a concédé sa quatrième défaite (1-2) en autant de matchs, face à Toulouse, qui monte ainsi sur le podium.

 

Dimanche après-midi, des Verts pourtant volontaires et motivés n’ont pas su faire la différence face à Amiens et ont une nouvelle fois partagé les points (0-0). À noter qu’au cours de cette rencontre, les Stéphanois ont été victimes de plusieurs décisions arbitrales litigieuses, notamment une main non sifflée de Bakaye Dibassy (51e minute), un tacle très limite de ce dernier sur Robert Beric (81e) ou encore un but de Timothée Kolodziejczak refusé à la 77e minute. De quoi relancer les polémiques sur la VAR…

 

Un peu plus tard dans la journée, les Rennais ont très rapidement pris l’ascendant sur les Girondins en marquant par deux fois sur coup de pied arrêté, en première mi-temps. Une avance qui a suffi aux Bretons pour l’emporter (2-0) et faire retomber les Bordelais dans leurs travers.

 

Enfin, le grand match du dimanche soir, qui opposait Monaco à Marseille, a tenu toutes ses promesses (2-3). Sur un joli centre de Dimitri Payet, Kostas Mitroglou a ouvert le score pour l’OM, juste avant la mi-temps.

Au retour des vestiaires, deux erreurs d’Adil Rami ont permis à Youri Tielemans puis à Radamel Falcao de donner l’avantage aux joueurs du Rocher. Mais l’entrée de Florian Thauvin à la 62e minute a été décisive pour les Phocéens : l’international français a égalisé à la 74e puis a délivré une passe décisive, sur corner, à Valère Germain, qui offrait la victoire à l’OM en fin de match.

Les Marseillais ont peut-être enfin lancé leur saison, avec ce premier succès acquis face à une équipe du Top 3 depuis 2014/2015.

Article recommandé :

insta EDF

Les joueurs de l’équipe de France sont définitivement rentrés dans le cœur des Français depuis un certain 15 juillet 2018. Mais certains champions du monde partagent davantage le quotidien connecté des supporters que d’autres. Y a-t-il des surprises dans les comptes Instagram les plus populaires ? Peut-être bien…

Lire l’article



Abonnez-vous à notre compte Instagram, c’est ici que ça se passe !


Publicité