applis

Notre top 8 des applis pour fans de foot (gratuites, en plus)

Captain Tsubasa : Dream Team

Publicité





On commence par du lourd. À tout point de vue. Y a un paquet de données à télécharger, et certaines scènes sont parfois longues à démarrer. Soignez votre connexion… Une fois les chevaux lâchés, ouvrez les mirettes et préparez votre jeu de doigts. Dès la homepage, on en a partout. Un peu fouillis, certes, mais on s’habitue vite. Autant vous prévenir d’emblée : il y a de quoi y passer des heures, des jours, des semaines entiers. Matchs en solo, en équipe (confédération), dans une ligue mondiale… Scénarios (manga style), fusion/évolution des joueurs, recrutement, événements spéciaux… Et aussi une rubrique vente, qui fait gagner des médailles. Vadim Vasilyev likes this. Un mode avance rapide permet de gagner un peu de temps lors des rencontres. Il y a pas mal de pubs, mais elles servent toutes à quelque chose et vous avez le choix de les visionner ou non. Les techniques mythiques sont là, la durée vie est là, le graphisme est là, la gratuité (on n’est pas bloqués sans achats intégrés) est là. De la belle ouvrage.

Télécharger sur l’App Store. Télécharger sur Play Store.

captain tsubasa

 

GLITCH

Pour justement tenter de se la jouer Olive, Tom et consorts, vous aurez besoin d’une bonne paire de crampons. Si elle est belle et unique, c’est encore mieux. Avec Adidas Glitch, c’est tout à fait l’idée. Quatre sortes de chaussons intérieurs (amovibles, donc interchangeables) et dix-sept versions extérieures pour un choix encore plus compliqué que devant une carte de resto chinois. Tout se passe sur l’appli, superbe, et la chaussure n’est dispo que là. Il faut un code pour pour pouvoir commander ? Franchement aucun problème, en 15 secondes c’est trouvé sur les réseaux (officiels). Le starter pack (promo à 150 euros en ce moment) comprend un chausson intérieur et deux extérieurs. De quoi changer à la mi-temps si la « chance » n’était pas de votre côté. Ah, au fait, la livraison est ultra-rapide (jour même, voire J+1). Et si le matos ne convient pas, à l’image d’un essai d’Usain Bolt dans n’importe quel club de foot, vous avez 15 jours pour changer d’avis.

Télécharger sur l’App Store. Télécharger sur Play Store.

Publicité




adidas glitch

 

Unibet

Des applis de paris sportifs, y en a une pelletée. Mais Unibet a clairement sa place dans notre top. On adore l’Unibet TV, pour la Liga et la Bundesliga en direct par exemple (ou la Superligaen danoise si vous préférez). Le live betting est très addictif (là, attention aux craquages…). Les cotes sont vraiment pas mal, et l’offre de bienvenue, tentante. Le code couleur vert n’est pas une œuvre d’art mais l’interface est simple et ergonomique. Alors si vous arrivez à supporter les bannières Pierre Ménès, c’est tout bon.

Télécharger sur l’App Store. Télécharger sur Play Store.

unibet

 

Soccer Money

Ne voyez pas forcément un lien entre cette app et celle ci-dessus… OK, il y en a un mais rappelez-vous bien que jouer comporte des risques, comme diraient Djibril Cissé ou Joey Barton. Si vous êtes amateur de paris, raisonnable donc, mais que les gains ne suffisent pas pour s’offrir un sandwich au Parc des Princes, alors il serait peut-être temps de faire les choses proprement. En mode « régulier », un prono public, un guide du parieur et un comparateur de cotes ô combien utile. Pour passer la vitesse supérieure (mais toujours raisonnablement) et rejoindre le groupe VIP ? Un dépôt sur un des sites de paris partenaires fait l’affaire. Et là, c’est le Graal : techniques supplémentaires, conseils de gestion et accès à tous les pronos. Le pourcentage de réussite est bon, même si rien n’est évidemment jamais acquis. Ceci dit, tel un Domenech, il suffit parfois de croire en sa chance.

Télécharger sur l’App Store. Télécharger sur Play Store.

soccer money

 

Allomatch

En galère pour voir une partie ? Canal, beIN, SFR ne rentrent pas/plus dans le budget ? Les potes sont partis à Center Parcs alors que c’est une partie immanquable ? Pas envie de verser dans l’illégalité d’un stream pourri ? Allomatch a le remède : un bar. Eh oui, à l’ancienne, ça se fait encore, on vous jure. La géolocalisation est efficace et vous indique les établissements les plus proches à diffuser la rencontre en question. Vous pourriez même y trouver une ambiance sympa, voire une personne à courtiser (en espérant qu’elle ne soit pas ultra de l’autre équipe…). Par contre là on ne pourra plus rien pour vous, ce sera votre choix. Si tout ça ne vous concerne pas (dans l’immédiat), Allomatch donne aussi la programmation TV.

Télécharger sur l’App Store. Télécharger sur Play Store.

allomatch

 

FanChants

Multicible. Les fans qui se sont déjà retrouvés en tribunes sans connaître les chansons de leur équipe. Ceux qui chopent un bar avec Allomatch et qui veulent y mettre l’ambiance. Ceux qui préfèrent zapper 90 minutes (minimum) de Stéphane Guy. Sur FanChants, il y a beaucoup, beaucoup de chansons de supporters, pour beaucoup, beaucoup de clubs, dans beaucoup, beaucoup de pays. Votre team n’y est pas ? Faites-un enregistrement et soumettez-le ! Pas mal de pistes ont une qualité assez satisfaisante, suffisante en tout cas pour comprendre les paroles. Sur l’appli Android, celles-ci sont parfois écrites. Avec la version payante, les plus fanatiques peuvent même télécharger les sonneries à partir de ces hymnes. Après, pour la justesse de la voix, c’est votre problème.

Télécharger sur l’App Store. Télécharger sur Play Store.

fan chants

 

Résultats Foot

On ne va pas y aller par quatre chemins. Pas de chichi dans cette app. Des scores en direct en pagaille avec des alertes, faciles à paramétrer, qui arrivent rapidement. Stats, commentaires/temps forts et compos dispos pour les plus grands championnats. Les classements de tellement de ligues qu’on a arrêté de compter. Eh oui, on sait maintenant qui est 1er à Guam ou dernier de la seconde division népalaise. Simple, efficace, clair.

Télécharger sur l’App Store. Télécharger sur Play Store.

resultats foot

 

FIFA

Certes, vous allez dire qu’on est très mainstream sur le coup. Mais honnêtement, difficile de ne pas être soufflé avec cette superbe mouture de FIFA. Le design et les graphismes sont sublimes. Le gameplay est délicieux. Les mises à jour, régulières (l’avantage d’une machine de guerre). Et, surtout, on a des vrais joueurs. Marre de recruter les petits cousins des stars réelles ou d’entraîner des gars au nom en contrepèterie (quoique, ce serait bien la seule chose amusante). Rien de surprenant pour les Fifix avertis, mais vous verrez que ce n’est pas si évident dans le lot intarissable de simulations foot. Les achats intégrés sont légion mais l’appli, au moins, est gratuite de base. Qui sait, si vous vous prenez des taules manette en main, vous serez peut-être plus doué téléphone en pogne. Revenge !

Télécharger sur l’App Store. Télécharger sur Play Store.

fifa

 

Et aussi, hors de notre top pour une raison ou pour une autre, mais pas dénuées d’intérêt : MPG, Benchr, Tonsser, Head Soccer La Liga 2018…

Article recommandé :

place des supporters dans club

« La moitié des clubs anglais n’a plus besoin des spectateurs pour engendrer des profits. » Vous qui allez au stade régulièrement, il va falloir vous y faire : vous n’êtes plus essentiels au fonctionnement des clubs de foot. Si ce n’est pour avoir des tribunes pleines qui rendent bien dans la petite lucarne. Le fan serait-il donc devenu inutile ?

Lire l’article



Abonnez-vous à notre compte Instagram, c’est ici que ça se passe !


Publicité





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *