as monaco foot russe

La dream team de l’AS Monaco version Russie

Après le onze du PSG version Qatar, voici le onze russe de Monaco. En décembre 2011, le club, qui évolue en L2 depuis l’été précédent, est racheté par Dmitry Rybolovlev, médecin de formation. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que la greffe a pris. Certes, il a fallu attendre une saison de plus pour que le Rocher retrouve l’élite. Mais, ensuite, seulement quatre années pour faire rêver la France, en piquant le championnat au PSG et, surtout, en atteignant les demi-finales de la Ligue des Champions –chose que l’équipe sous pavillon qatarien n’a jamais réussi à faire pour l’instant, malgré le milliard investi.

On a disposé notre onze dans un 4-4-2 losange, avec Leonardo Jardim sur le banc, qui fait des merveilles depuis son arrivée, en 2014.

 

Quand les princes de Monaco
se transforment en tsars, ça donne…

 

 

danijel subasic monaco

Danijel Subasic

Qui d’autre que le géant croate (1,91 m) dans les buts… étant donné qu’il est pratiquement le seul à y avoir joué ? Débarqué en janvier 2012, Subasic a mis tout le monde d’accord très rapidement, et pris la place de titulaire de Johann Carrasso. Un petit exploit ! Il s’est même permis d’inscrire un coup franc en L2.

 

 

sidibe glik abdennour mendy as monaco russe

Djibril Sidibé

Excellent contre-attaquant, l’ancien Lillois a réalisé une saison 2016-2017 brillante avec son pendant à gauche, Benjamin Mendy. Les deux joueurs sont d’ailleurs les (probables) futurs titulaires des Bleus à leurs postes respectifs.

 

Kamil Glik

Le Taureau venu de la Botte fracasse tout sur son passage. Monstre physique, le Polonais a effrayé bien des attaquants de L1 et d’Europe avec sa chevelure blonde et sa carrure de déménageur. Un patron qui aime les coups et le charbon.

 

Aymen Abdennour

Son niveau actuel ne doit pas faire oublier le roc très impressionnant qu’il fut sur le Rocher. Après une demi-saison d’adaptation/de récupération suite à son transfert hivernal début 2014, Aymen « Vin Diesel » Abdennour a confirmé les très belles choses entrevues à Toulouse. Il a ensuite rallié Valence, en Espagne, après un (seul) exercice plein. Pour finalement revenir en France et devenir le remplaçant de Rolando. Dur.

 

Benjamin Mendy

Une saison et puis s’en va. Oui, mais quelle saison. Machine à centrer, l’ex-Marseillais a cavalé des kilomètres pour apporter le danger sur son côté gauche, avec réussite. Il y avait match avec Fabio Coentrao (non, on déconne). Plutôt avec un joueur du cru, Layvin Kurzawa. Mais le désormais remplaçant parisien est à vrai dire nettement inférieur au Citizen, dans l’absolu et en particulier sur la saison monégasque de Benji.

 

 

fabinho monaco

Fabinho

Un grand joueur, discret et plutôt sous-coté. Élément moteur de l’équipe princière depuis cinq ans, Petit Fabien tire les pénos en l’absence de Falcao et est même passé de latéral droit à milieu défensif tant son influence sur le terrain est capitale. International brésilien, pour ne rien gâcher. Le tout alors qu’il a seulement 24 ans, comme son faciès ne l’indique pas. Eh oui, si jeune et pourtant déjà l’expérience/le niveau d’un mec de 30 balais !

 

 

bernardo lemar as monaco russe

Bernardo Silva

Déniché dans la réserve de Benfica, Bernardo a grandi patiemment pour au final devenir un joueur énorme, qui a éclaboussé l’Europe de son talent, avec la campagne 2016-2017 en apothéose. Transféré à City à l’été 2017, le Portugais a laissé un souvenir impérissable en Principauté, notamment grâce à une technique et une vista hors pair.

 

Thomas Lemar

Espoir arrivé de Caen, Thomas Lemar a conquis tout le monde grâce à sa patte gauche et à ses caviars distribués à tour de bras. Également très bon avec les Bleus, le Guadeloupéen de 22 ans ravit sous le maillot rouge et blanc par sa finesse et son intelligence de jeu.

 

 

james rodriguez monaco

James Rodriguez

A-t-il réussi, en un unique exercice (2013-2014), à marquer de son empreinte l’histoire de l’AS Monaco ? Il y a débat. Pourtant, cette seule saison a suffi au Colombien pour devenir meilleur passeur de L1 (12 offrandes) et pour rapporter un joli pactole aux Monégasques, avec un transfert vers le Real Madrid au sortir d’un Mondial 2014 réussi. Qui dit mieux ?

 

 

mbappe falcao monaco russe

Kylian Mbappé

Le « nouveau Pelé », selon Arsène Wenger, plus jeune joueur de l’histoire à intégrer le top 10 du Ballon d’Or –qui plus est avec moins de 100 matchs en pro–, est un pur phénomène qui bat tous les records de précocité. Avec son talent hors du commun, le Kid a même provoqué la fin de carrière de Franck Béria suite à un enchaînement de feintes assassines, en mai 2017. On va se mouiller un peu : il sera Ballon d’Or.

 

Falcao

Revenu de l’enfer après une grave blessure et deux échecs à MU et Chelsea, le Capitano est le deuxième plus grand buteur de la L1 actuelle, derrière Edinson Cavani. Tueur de sang-froid, ce monstre d’efficacité a marqué une pelletée de beaux buts (ou pas…), dont un chef-d’œuvre lors d’une défaite d’anthologie contre Manchester City, en 1/4 de Champions League, en 2017. Juste pour le plaisir de vous le remontrer…

Article recommandé :

coach mpg

Qui dit nouvelle saison de football dit nouvelle saison Mon Petit Gazon. On vous avait déjà proposé quelques astuces pour dominer votre ligue MPG, mais en voilà de nouvelles, car on veut que vous dominiez –encore– sans pitié vos amis (et que les modifs du site changent un peu la donne).

Lire l’article



Abonnez-vous à notre compte Instagram, c’est ici que ça se passe !


 

 

© Panini – YouTube Real Football Videos