Le PSG peut-il dorénavant conserver Neymar ?

Le marché des transferts devient chaque année de plus en plus étonnant. Le mercato d’été 2019 ne déroge pas à la règle, entre transferts farfelues, indemnités hallucinantes et rumeurs foireuses. Naturellement, Passe D se pose beaucoup de questions durant cette période et a décidé de vous faire partager tout ça. Le sujet qui nous intéresse, en ce mardi 13 août, est le suivant : Le PSG peut-il dorénavant conserver Neymar ?



Un jour son nom était inscrit sur la tour Eiffel


Neymar, et le PSG avec lui, vivent un été 2019 agité. Très tôt, l’envie de départ du Brésilien a bruissé dans la presse internationale. D’abord simple rumeur, elle a finalement été confirmée, il y a quelques semaines, par le club et Leonardo, le nouveau directeur sportif. Le Brésilien, de retour dans la capitale cet été, a tapé du poing sur la table et réinstauré une autorité qui manquait au PSG, et qui passe par la mise au pas de Neymar, star qui fait ce qu’il désire au club depuis son arrivée, il y a deux ans, alors même que les résultats sportifs ne sont pas probants – c’est le moins que l’on puisse dire.

Peut-être par vengeance, après les attaques à peine déguisées qu’il a subies dans France Football de la part de Nasser Al-Khelaïfi (« Je ne veux plus voir de comportement de stars »), Neymar a qualifié la remontada avec le Barça, contre le PSG, comme le plus beau souvenir de sa carrière… Quand c’est, à l’évidence, la pire humiliation de l’histoire de son club actuel, qui le rémunère plus de 30 millions d’euros par saison.

Cette provocation, celle de trop, n’est évidemment pas passée auprès des supporters du PSG, qui se sont manifestés lors de la première journée de la L1, au Parc des Princes, dimanche soir. Durant la victoire contre Nîmes (3-0), les supporters franciliens ont hué Neymar, qui n’était pas présent au stade, et confectionné des banderoles agressives et insultantes en sa direction (« Neymar casse-toi »). Actant par là un divorce qui semble irréconciliable. A cause de l’attitude des supporters, dont Neymar a dû avoir vent, puisque toute la presse internationale en parle, le PSG est-il donc dans l’obligation, désormais, de vendre son Brésilien ?

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Paname-inside (@paname_inside_) le

Aussi étonnant que cela puisse paraitre pour un joueur de ce niveau, l’opération Neymar reste complexe à finaliser. Alors qu’il a manqué deux années de suite la dernière partie de la saison avec le PSG – seulement 17 matchs de L1 l’an dernier -, Neymar a perdu un peu de sa valeur marchande, que ses ennuis extra-sportifs – accusation de viol, coup envers un supporter… – n’ont pas amélioré.

Recruté 222 millions d’euros à l’été 2017, Neymar n’en vaut dorénavant plus « que » 180, selon le site spécialisé Transfermarkt. Or, on voit mal le PSG le vendre pour un montant nettement en-deçà de ce qu’il avait dépensé il y a deux ans pour le débaucher au Barça. Le joueur de 27 ans voudrait d’ailleurs retourner absolument dans son ancien club, mais le Barça, lui, a recruté cet été Antoine Griezmann pour 120 millions d’euros, et n’a a priori pas les moyens de remettre sur la table a minima 200 millions pour un joueur offensif, alors qu’il y a déjà embouteillage dans le secteur (Lionel Messi, Luis Suarez, Antoine Griezmann, Ousmane Dembélé, Philippe Coutinho). La presse pro-catalane évoque un échange avec ce dernier, mais pour quelle raison le PSG prendrait le Brésilien, ostensiblement moins fort que Neymar et qui est en méforme depuis un an et demi, pour percevoir, en plus de cela, un montant largement moins important que la valeur réelle du Neymar – la presse évoque entre 60 et 100M de cash, plus un joueur ?

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par @neymarjr_10_i le

Dans le dossier, le Barça n’est pas en position de force. Son rival, le Real Madrid, se serait lui aussi penché sur le cas du Brésilien, et aurait a priori largement les liquidités pour finaliser l’opération, puisque le géant espagnol n’a pratiquement rien dépensé ces dernières saisons. Sauf cet été : Eden Hazard, ailier gauche de 27 ans, a signé au Real Madrid pour 100 millions d’euros. Et à quel poste évolue le Brésilien du PSG ? Préférentiellement en tant qu’ailier gauche.

Si Zinédine Zidane a récemment changé son schéma, passant en 5-2-1-2, avec le Belge en tant que meneur de jeu derrière deux attaquants, où Neymar pourrait-il évoluer, ici ? Le club présidé par Florentino Pérez a préférentiellement besoin d’un milieu tentaculaire comme Paul Pogba, pour évacuer Toni Kroos et Luka Modric du onze – et du club ? -, plutôt que du joueur du PSG qui évolue au même poste que sa recrue phare de l’été.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Real Madrid Club De Futbol (@madr13distas) le

Reste que le PSG, après l’hostilité affichée assez clairement par ses supporters à l’endroit de Neymar, peut à présent difficilement conserver le Brésilien. Et cela même si les journalistes français semblent penser, sur les plateaux télé, que les supporters vont oublier les déclarations du joueur au premier triplé de sa saison, s’il ne part pas. Les supporters, par essence, ont beaucoup d’amour pour leur club – c’est une évidence –, et sont surtout moins amnésiques que les journalistes : ces derniers devraient se rappeler que Neymar, un soir de quadruplé et de deux passes décisives en L1, s’était fait huer au Parc des Princes pour ne pas avoir laissé tirer un penalty à Edinson Cavani, qui pouvait alors battre ce soir-là le record de but du club.

Souvent évacué de la gestion des clubs de football, sauf dans quelques rares cas – là où il y a des socios -, le supporters du PSG se sont invités avec fracas dans le dossier Neymar, en affichant avec agressivité leur volonté de voir le Brésilien quitter Paris. Les dirigeants du PSG, un peu coincés, n’ont plus beaucoup d’autres solutions : il faut dorénavant vendre Neymar, sous peine de voir les supporters lui manifester leur hostilité toute la saison.

Au Barça, au Real Madrid, ou à un autre club – Manchester United ? – de se manifester pour rafler la mise : c’est le moment ou jamais de recruter l’un des meilleurs joueurs du monde.

pub

Abonnez-vous à notre compte Instagram, c’est ici que ça se passe !