Ce qu’il fallait retenir de ce Week-end ?

Pour la troisième semaine d’affilée, Passe D a posé son regard sur le football européen. Nos yeux acérés ont remarqué Sergio Aguëro, la claque de Benfica, la VAR… euh, non, le Real Madrid, et les malheurs du PSG.

Ce qu’il fallait retenir du Week-end ?

Le joueur du week-end : Sergio Agüero
Si on peut évidemment s’attarder sur la performance aboutie de tous les Citizens, on a voulu mettre en évidence le récital de l’Argentin dans le choc contre Chelsea, hier, qui s’est soldé par un hallucinant 6-0. Sergio Agüero, déjà auteur d’un triplé contre Arsenal le week-end dernier, a récidivé contre un concurrent direct, avec un penalty, un but de renard sur une remise en retrait raté puis un chef-d’œuvre de 30 mètres. Dans une performance collective exceptionnelle, le Kun a montré toute sa panoplie de buteur, dans un duel qu’il a largement gagné face à son pendant argentin un peu gras du bide, Gonzalo Higuain. D’ailleurs, avant de récupérer le ballon du match sous le t-shirt de l’arbitre, Mike Dean, qui l’avait caché là pour lui faire une blague rigolote, Sergio était allé vers Gonzalo, pensant que c’est lui qui l’avait sous son maillot. Mais non, ce n’était pas le ballon…

La performance du week-end : Benfica
Après les Citizens face à Chelsea, Benfica, certes face à une opposition bien moindre, en a lui planté… dix ! Trois en première, et puis sept en seconde, avec deux doublés – Haris Seferovic et Jonas. Le milieu Pizzi, également buteur, a dû se fendre d’un mot gentil devant la presse pour les joueurs de Nacional, humiliés. Quand ton adversaire, qui vient de te mettre une rouste, te prend en pitié, c’est que tu as vraiment touché le fond. Les gars de Nacional auraient sûrement préféré que la pitié des Benfiquistes arrive à 5-0, avant d’en prendre le double…

View this post on Instagram

Com o número 10, JONAS! #CarregaBenfica

A post shared by Benfica Lovers (@benficalovers) on

L’équipe du week-end : Real Madrid
Le Real Madrid est-il définitivement de retour ? Samedi, la Maison Blanche est allé battre 3-1 l’Atlético Madrid au Wanda Metropolitano, grâce à un ciseau de Casemiro, un péno de Sergio Ramos et une frappe du pied gauche du revenant Gareth Bale. Dans un match intense et engagé, les Madrilènes ont su faire front, et les coéquipiers d’Antoine Griezmann, réduit à 10 après l’expulsion de Thomas Partey, ont cédé leur seconde place au classement à leur bourreau du jour. A noter que les Merengue ont eu les faveurs de l’arbitrage… vidéo : si, à juste titre, le joli but d’Antoine Griezmann, à la limite du hors-jeu, a été validée, le Français aurait pu être accompagné par Alvaro Morata, auteur d’un sublime enchaînement contrôle dans la course-lob. Mais les arbitres, avec la VAR, ont jugé bon de le considérer hors-jeu pour un poil de… quelque chose – on ne dira pas quoi -, et de ne pas lui siffler un penalty, en seconde période. C’est aussi grâce à la VAR que Vinicius Junior, fauché en dehors de la surface, mais tombé dedans, a vu un peno sifflé pour lui. Arbitrage maison pour le Real Madrid, donc, qui devient le favori à sa propre succession en LDC, puisque la VAR y est instauré, cette saison, dès les huitièmes de finale.

L’anti-performance du week-end : l’infirmerie du PSG
Ce n’est pas à cause de la courte victoire 1-0 contre Bordeaux que le PSG apparaît ici. Avec un onze remanié, le leader s’est défait du club au scapulaire grâce à un penalty transformé un peu avant la mi-temps par l’Uruguayen Edinson Cavani. Le joueur de 31 ans était tellement heureux de pouvoir enfin en tiré un qu’il a envoyé une grosse mine en lucarne… ce qui lui a provoqué une blessure musculaire ! Comme cela était à craindre, « Edi » sera, tout comme le tireur de péno en chef Neymar, ainsi que Thomas Meunier, victime d’un coup à la tête, absent pour les deux confrontations face à Manchester United en Ligue des Champions. La force du club francilien cette saison, à savoir la NCM, sera amputée de deux de ses membres à un moment capital. Les espoirs parisiens d’atteindre à nouveau les quarts de finale, après deux échecs successifs, reposent donc sur Kylian Mbappé, actuellement en petite forme, et… Eric-Maxim Choupo-Moting. Si Christopher Nkunku est titulaire mardi, une NCM ultra-rincée pourra se présenter face à MU. Les Anglais doivent trembler de peur – on parle surtout des supporters derrière les buts de David De Gea, qui risquent de recevoir des chichons dans la gueule de la part du prénom composé.

pub

Une sélection de produit pour les hommes qui veulent se faire plaisir !

Plus de 500 produits de 300 marques du monde entier, sélectionnés avec soin dans différents domaines (accessoires, alcool et gastronomie, loisir) mais également des activités originales (stage de brassage de bière ou de menuiserie, cours d’oenologie…). Un site validé par PasseD.fr, pour en savoir plus c’est sur le site des raffineurs

Abonnez-vous à notre compte Instagram, c’est ici que ça se passe !