La Ligue des champions du business

A l’occasion des 8ème de finales de la Ligue des Champions à comparer les effectifs en fonctions de la valeur marchande de chaque joueurs grâce au site de référence Transfermarkt.



Man United / PSG & As Roma / Porto


Manchester United (463 M) – PSG (698 M)
Si en termes de budget, les deux clubs se valent, la valorisation du onze de départ du Paris SG, avec Neymar (180M) et Mbappé (200M), est sans commune mesure avec celle du club anglais. D’autant que, le Special One limogé, Paul Pogba, la plus grosse valeur marchande de l’effectif (80M), paraît assuré d’être titulaire – ce qui augmente le total de la valeur du onze, et ses chances de qualification. Car un grand club comme MU, coaché par l’ancien Super Sub Ole Gunnar Solskjaer, ne se laissera pas sortir si facilement de la compétition européenne, que ce soit par le PSG, vu comme un favori de la compétition, ou un autre.

Dernière rencontre :
Les deux équipes ne se sont rencontrés qu’une seule fois et ce fut en 2015 lors de l’international Champions Cup où le PSG l’avait remporté 2 buts à 0.

Notre Analyse :
Une première rencontre historique entre ces deux équipes qui ne se sont jamais affronté lors d’une compétition de cette envergure. Sur le plan financier, la valorisation du 11 du PSG dépasse largement celle du club du nord de l’Angleterre. Angèle Di Maria, qui avait été acheté 75M€ au Réal Madrid en 2014 et revendu un an plus tard au PSG pour 12M€ de moins, tiendra surement un role de premier plan lors de la rencontre. Même si le PSG est donné favoris avec tous les absents, il ne faut pas oublier que Manchester United possède l’une de vitrines les plus impressionnantes du football avec 68 titres et souhaitera à coup sûr tenir son rang du club le prestigieux du monde.

Prono :

Victoire de Manchester United ou null

Roma (243,5 M) – Porto (179 M)
Voici un duel de petits poucets, à l’échelle de la Ligue des Champions : deux des trois onze les moins valorisés sur le marché des transferts de ses huitièmes de finale s’affrontent ici. L’équipe italienne, malgré un mercato pléthorique, a du mal à trouver son rythme de croisière en championnat, au contraire du FC Porto, largement leader au Portugal. Reste que l’expérience romaine, via notamment Edin Dzeko (23M), Steven N’Zonzi (28M) ou Kostas Manolas (45M), devrait quand même pouvoir faire la différence face à une équipe portugaise valeureuse, mais avec peu d’éléments forts : le joueur le plus cher du onze, Yacine Brahimi, est estimé à… 26M.

Dernière rencontre :
Les dernière confrontations entre ces deux formations remontent à l’édition 2016 de la Ligue des Champions. C’est Porto qui avait éliminé Rome de la coupe au cours d’une victoire 3:1 au match retour.

Notre Analyse :
L’AS Roma, demi-finaliste l’année dernière, a hérité d’un adversaire à sa portée. La version 2019 sans Alisson et Naingolan est bien moins rayonnante et la victoire reste compliquée. Porto, de son côté, affiche une santé de fer enchainant 17 victoires consécutives en première partie de saison.

Prono :

Victoire pour la Roma

Abonnez-vous à notre compte Instagram, c’est ici que ça se passe !